La dictature des dictats

Dans mon livre, je cite les travaux de Victor Klemperer qui sont très pertinents aujourd’hui pour nous permettre de comprendre comment le discours ambiant en vient à conditionner notre représentation du monde et de nous-mêmes. De l’arrivée d’Hitler au pouvoir en 1933 jusqu’à la capitulation allemande en 1945, ce professeur d’université a survécu au régime nazi et a tenu, en secret à Dresde, un journal dans lequel il rapporte ses pensées et raconte sa vie quotidienne.
Ainsi il déclare: « Les mots peuvent être comme des petites doses d’arsenic. On les avale sans prendre garde, ils ne semblent faire aucun effet. Et voilà qu’après un certain temps l’effet toxique se fait sentir.»
Et aujourd’hui quels sont ces mots qui nous font lentement sombrer dans une dictature beaucoup plus subtile qui est celle de la « perfection » de soi ?

Voici un lien vers un documentaire passionnant sur cet homme diffusé à ARTE

3 commentaires

  1. KLR – scooters and motor-bikes are another possible confound. Your link doesn't cite it's source, so it's hard to say.I don't have an opinion on the China-as-bubble idea. Clearly, given human nature, it would almost be surprising if there wasn't a bubble at some point, but whether there is now, or prices are pretty rational given that the place is being turned into a developed country almost overnight, I couldn't say.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s